SOCIÉTÉ ARCHÉOLOGIQUE, HISTORIQUE
ET SCIENTIFIQUE DE SOISSONS
Accueil La Société Archives Bibliothèque Photos Publications Documentation Espace numérisé Centenaire 14-18

Index par Mot du Titre



Entrez le mot
à rechercher :











- Bibliothèque d’histoire locale et régionale
- Bibliothèque (auteurs français)
- Bibliothèque étrangère

Bibliothèque d’histoire locale et régionale
Cette section comporte environ 1 000 volumes parmi lesquels on peut citer :

- la collection des albums Caranda
- la revue "Le Vermandois"
- Monographie de Saint-Yved de Braine par Prioux
- Croquis de Truchy
- les antiquités de l’Aisne par Fleury
- l’architecture religieuse dans l’ancien diocèse de Soissons 11e et 12e par Lefèvre-Pontalis
- les œuvres de Maximilien et Hippolyte Buffenoir
- le Laonnois féodal de Maxime de Sars
- les bulletins de la société de géographie de l’Aisne (1900 à 1910)
- le martyre de Soissons par Mgr Péchenard
- Histoire de l’abbaye Notre-Dame de Soissons par Dom Germain
- Annales du diocèse de Soissons par Pécheur
- Statistiques de l’Aisne par Brayer
- Dictionnaire historique de l’Aisne par Melleville
- Dictionnaire topographique de l’Aisne par Matton
- Les signatures parlantes par Joffroy
- Les églises de chez nous par Moreau-Nélaton
- Histoire de Fère-en-Tardenois par Moreau-Nélaton
- les cartulaires de Saint-Yved et de Saint-Michel en Thiérache

Concernant l’histoire de Soissons :

- les ouvrages de Berlette, Martin et Jacob, Dormay, Dom Muley, Mme Cordonnier
- les Congrès archéologiques de France de 1847 à 1933.

Bibliothèque (auteurs français)
Retour

Généralités :
Collection de périodiques :
• Journal des Débats 1827 à 1869, avec quelques interruptions - 47 volumes
• La Revue des Deux Mondes 1838-1891 avec une table - 260 volumes
• Le Magasin pittoresque de 1833 à 1846 - 14 volumes
• La Gazette anecdotique, littéraire, artistique et bibliographique 1876 à 1885 - 20 volumes
• Almanach annuaire Matot-Braine 1882-1933 avec des interruptions
• Journaux satiriques : Le Grelot 1873-1895 ; l’Eclipse 1872-1876
• Les Hommes du jour : hebdomadaire, année 1913
• Génération consciente, mensuel 1908-1911
Encyclopédies :
• Le dictionnaire historique de Moreri 1704
• Le dictionnaire de Thomas Corneille 1694 2 tomes
• Les tomes 11 et 31 de l’Encyclopédie 1777-1778
• Le dictionnaire de la conversation ou répertoire des connaissances usuelles, 52 volumes 1832-1839

Philosophie et morale :

Environ 70 volumes, des œuvres de philosophes anciens et modernes : Platon, Descartes, Erasme, Spinoza, Victor Cousin

Religion :

Ce secteur est particulièrement bien pourvu : environ 550 volumes. On peut citer : les œuvres de l’abbé Fleury, de Le Nain de Tillemont, d’Arnauld, Pierre Nicole, Esprit Fléchier, le dictionnaire des Sciences ecclésiastiques (1822-1827) en 29 volumes, l’histoire de la Compagnie de Jésus (1780-1783) en 26 volumes, la sainte bible de Vence (1827-1829) en 27 volumes.

Sciences sociales :

Cette section comporte environ 270 volumes traitant principalement de la politique, de la diplomatie, de l’économie, du droit et de l’enseignement. On peut citer : Archives diplomatiques (1861-1870) en 19 volumes ; Débats législatifs (1815-1828) en 50 volumes ; Les ouvriers européens de Le Play (1855) ; des ouvrages anciens sur le droit du XVIe au XIXe, et sur toutes les coutumes, Pandectes françaises (1886-1905) en 59 volumes, Nouveau coutumier général (1724) en 4 volumes.

Langage :

On compte dans ce secteur une quarantaine de volumes traitant de la langue française, de la grammaire et de l’orthographe parmi lesquels : Equivoques et bizarreries de l’orthographe française avec les moyens d’y remédier (1766) ; Des mots à la mode et des nouvelles façons de parler (1692) ; Les deux gramaires fransoizes de Milleran (1695) ; Manuel de conversation en quatre langues : latin - français - allemand - italien de Philippe Garnier (1622).

Sciences pures :

Un peu moins de 200 volumes parmi lesquels : les œuvres complètes de Buffon en 28 volumes et l’Histoire naturelle faisant suite à celle de Buffon rédigée par Sonnini (1798-1807) en 127 volumes.

Sciences appliquées :

Seulement une quinzaine de volumes.

Arts :

On compte dans cette section environ 130 volumes concernant l’architecture, la sculpture, la musique et le chant. Citons : plusieurs recueils d’opéras, ballets et pièces en musique de 1690 à 1745 ; les musées d’Europe de Viardot (1859-1860) en 4 volumes ; La revue de l’art chrétien de l’abbé Corblet (1857-1860) en 38 volumes ; Les annales archéologiques de Didron (1844-1881) en 28 volumes ; Les bulletins des Congrès archéologiques 83 volumes de 1847 à 1933 ; Cours d’antiquités monumentales par de Caumont (1830-1838) en 3 volumes.

Littérature :

C’est un secteur particulièrement bien pourvu : plus de 2 000 volumes. On peut citer : Jugemens des scavans sur les principaux ouvrages des auteurs par Baillet (1685-1686) en 9 volumes ; La Bibliothèque universelle des romans (1775-1786) en 88 volumes ; Bibliothèque choisie par Jean Le Clerc (1703-1718) en 28 volumes ; Mémoires pour servir à l’histoire des hommes illustres dans la république des lettres (1727-1741) par Niceron en 43 volumes ; Cours de littérature de la Harpe 18 volumes (1838-1839) de Villemain 6 volumes (1840) ; Histoire de la littérature par Goujet (1741-1756) en 18 volumes.  Citons encore de nombreux recueils de poésie (130 volumes) ; des œuvres théâtrales (180 volumes) et une Histoire du théâtre français en 15 volumes ; les œuvres de Fénelon, Bossuet, Plutarque, Cicéron (30 volumes), Voltaire (92 volumes), George Sand, Chateaubriand, l’abbé Prévost (une des meilleures éditions en 39 volumes)…

Géographie et histoire générales :

Ce secteur est aussi bien pourvu : près de 1 200 volumes parmi lesquels :
• Documents inédits sur l’histoire de France publiés par les soins du ministre de l’Instruction publique de 1839 à 1872 - 147 volumes
• Collection des chroniques nationales françaises écrites en langue vulgaire du XIIIe au XVIe (1824-1828) - 47 volumes.
• Mémoires pour servir à l’histoire de France depuis le XIIIe jusqu’à la fin du XVIIIe (1836-1839) - 32 volumes.
• Bibliothèque des mémoires relatifs à l’histoire de France pendant le XVIIIe (1846-1862) - 26 volumes.
• Annuaire historique universel de Lesur (1818-1843) - 26 volumes.
• Histoire parlementaire de la Révolution française 1789-1815 par Buchez et Roux (1834) - 20 volumes.
• Choix de rapports, opinions et discours (1789-1815) - 12 volumes.
• Débats législatifs (1815-1834) - 50 volumes.
• Histoire ancienne des peuples de l’Europe par le Comte de Buat (1772) - 12 volumes.
• Histoire des croisades par Michaud (1849) - 4 volumes.
• Histoire des empereurs romains par Crevier (1763-1765) - 12 volumes.
• Histoire du Bas-Empire par Le Beau (1757-1786) - 24 volumes.

Biographies :

• Biographie universelle de Michaud - 84 volumes - 1811 à 1847.
• La gallerie des femmes fortes du Père Le Moyne - 1668.
• Portraits politiques et historiques au XIXe par Hippolyte Castille - 34 volumes - 1856 à 1858.
• Histoire du prince Eugène de Savoie par Eléazar Mauvillon - 5 volumes - 1750.
Bibliothèque étrangère
Retour

Les fiches d'inventaire manuscrites de la Bibliothèque étrangère et les fiches des auteurs principaux sont consultables en rubrique "Ouvrages étrangers" et "Auteurs étrangers".
Gréco-latine
Le fonds Saint-Marc Girardin possède plus de 800 ouvrages écrits en latin et 170 en grec.
Parmi les livres latins, outre les éditions anciennes d’auteurs classiques (Cicéron, César, Lucain, Lucrèce, Ovide, Plaute, Pline le Jeune, Quintilien, Salluste, Sénèque, Stace, Tacite, Térence, Tite-Live, Virgile…), on trouve la collection presque complète des Bollandistes et celle, très complète, des Pères latins de l’Église. Mais ce qui fait l’intérêt et la valeur de ces ouvrages, c’est un bon nombre des plus grands auteurs de la Renaissance, dont plusieurs dans des éditions "princeps". Parmi les Humanistes de renom, citons Corneille Agrippa (1531), Charles Borromée (1587), Guillaume Budé (155), Du Bartas (1584), Pierre de La Ramée (1544), Erasme, Juste Lipse, Mélanchthon, Pic de la Mirandole, Ange Politien, Scaliger, Jean Trithème (1518)… Citons pour le XVIIe siècle : Isaac Casaubon, Van der Kun, de Groot, du Cange, d’Héricourt (membre et historien de l’Académie de Soissons), Machiavel, Mabillon, Paul Manuce, Gilles Ménage, Saumaise, Vossius…

Le fonds grec est moins fourni. Toutefois, à côté des auteurs classiques (Démosthène, Aristophane publié par Scaliger, Epictète, Eschyle, Euripide, Hérodote, Pindare, Platon, Plutarque, Pythagore…), il est intéressant d’y trouver quelques Pères grecs de l’Eglise (comme saint Jean Chrysostome) et plusieurs auteurs en grec moderne des XIXe et XXe siècles.
Italien
La langue italienne est représentée par 336 ouvrages qui datent de la fin du XVIe siècle (De Bibiena 1547, Ghirardi 1585, Giancarli 1545, Giovio 1558, Zinano 1590) et du XVIIe siècle (le cavalier Marino, Padre Paolo, Politi, Pietro Bembo), ainsi que des XVIIIe et XIXe siècles. Il convient d’y ajouter des éditions d’auteurs classiques : Boccace, l’Arioste, Bandello, Dante, Goldoni, Le Tasse, et 10 volumes des œuvres de Macchiavel.
Allemand
La plupart des livres allemands sont du XVIIIe siècle et du XIXe siècle et traitent surtout d’histoire. Parmi les auteurs, on peut citer Gieseler, le Dr Grimm (Grammaire allemande en 4 tomes), Leibnitz, Rabener (4 livres de Satires), von Raumer (6 tomes de l’histoire des Hohenstaufen), Schiller, Stolberg (43 tomes de l’histoire des religions).
Anglais
Il n’y a que 165 livres en anglais, tous du XVIIIe et du XIXe siècles. On y trouve 8 volumes du "Spectator" d’Addison et Steele (1753), une traduction de l’"Iliade" par Alexander Pope, en 6 volumes, Butler, Carlyle, lord Chesterfield, Oliver Goldsmith, Milton, J. Swift et, bien sûr, 14 volumes du théâtre de Shakespeare. Enfin, une vingtaine de livres en langues diverses complètent ce fonds. Nous signalerons une grammaire Valaque de 1826, un traité de grammaire syriaque de 1881, une traduction des Psaumes en roumain, par Théodore Popu, et 6 volumes des œuvres du roi Gustave III en suédois.